jeudi 23 juillet 2009

Des taupes à Vingrau


Que faire lorsque l'on habite dans les Corbières et que l'on s'ennuie en rentrant du boulot ? Il suffit de prendre des outils et d'aller creuser un des milliers de trou qui perforent la région. C'est notamment le passe temps préféré de Yannick qui, jamais fatiguer d'une journée au marteau piqueur, une fois rentrée chez lui prend son casque et sa truelle et s'en va grattouiller tout azimut.


Voilà une bonne semaine que lui et son comparse Cyril se sont attaqués à une petite grotte dans le cirque de Vingrau (Grotte Llana). Au fond d'une courte galerie, un petit trou dans l'argile semi-calcifié leur résista farouchement jusqu'à hier. Ils finissent par ouvrir le passage et entrevoient une salle.


Yannick m'appelle en fin de journée pour m'inviter à venir donner le coup de grâce. Malheureusement occupé, je décline sa proposition. Nous établissons à nouveau contact vers 19h30, moment où Yannick m'informe que le passage est ouvert. Je décide cette fois-ci de les rejoindre pour participer à l'évènement. 1/2h plus tard, la combi enfilé, je me retrouve avec eux devant le fameux passage.


Trêve de tergiversation, Cyril s'engage dans le boyau pour sa première première. Ça racle, ça tape, ça frotte mais ça ne passe pas ! Yannick tente à son tour sa chance et subit le même sort, sa tête débouche de l'autre côté mais son corps ne veux pas suivre. Je m'élance à mon tour. L'étroiture n'est pas facile mais après contorsion multiple et léchage de parois, je parvient à violer le verrou.



L'étroiture est encore élargit par les deux côtés et l'on se retrouve finalement tous de l'autre côté. Malheureusement, les rêves de galeries s'enfonçant sans fin dans le massif, ce n'est pas pour aujourd'hui. On se retrouve en effet dans une petite salle au sol comblé par un remplissage argileux et sans la moindre suite : une alcôve !


Bravo Yannick, aussi bien que le Grand Barrenc ! Mais ce n'est pas finit pour autant, les chantier ne manquent pas dans ce secteur. Peut être trouverons nous bientôt un petit (gros) réseau ? L'histoire nous le dira. A suivre...

mardi 21 juillet 2009

En Gorner


Petite sortie initiation pour Nico et Marine dans ce réseau incontournable du Conflent. La sortie a pour but le visite de la galerie des Aragonites.


Il me faudra chercher à plusieurs reprises le passage car cella fait plusieurs années que je n'avait pas remis les pied dans En Gorner. Finalement, nous parvenons jusqu'au bar où nous avalons un bon repas bien mérité.


L'équipe se remet en marche et franchit avec succès les quelques passages étroits qui nous mènent aux Aragonites. Puis c'est le bain pour accéder aux galeries proprement dites. Les débuts sont difficile vue la température de l'eau mais les merveilles qui s'offrent à nos yeux nous font vite oublier que nous avons le cul dans l'eau.


Nous ressortirons de la cavité après 7h d'exploration.


La Cau del Lliri


Petite sortie en catalogne sud pour aller visiter la Cau del Lliri. Cette cavité s'ouvre sur la commune de Roses sur le cap Norfeu. La marche d'approche est agréable avec une superbe vue sur les criques et la Méditerranée.


Nous entrons vers 12 h dans la cavité et nous atteignons rapidement la première salle vers -20m. Nous explorons alors les différentes galeries de cet étages dans une chaleur étouffante. Puis, nous partons à la recherche du passage menant aux réseaux inférieurs.


Nous explorons plusieurs endroits sans succès jusqu'à ce que je tente de franchir une étroiture verticale. Mon pied ripe et je me retrouve coincé sans pouvoir bouger. Seb vient à mon aide mais il me faudra une bonne 1/2h pour m'extirper de ce mauvais pas. Cet incident nous refroidit et nous préférons remonter.


Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons faire une rapide reconnaissance de la grotte de la Pouade à Banyuls. Les chauves-souris ont quitté les lieux. Nous explorons rapidement les galeries les plus accessible avant de rentrer au bercail.

dimanche 19 juillet 2009

Irrésistible Llech

Voila la petite sortie du dimanche dans l'irrésistible llech, le parking du col del Forn est remplis des voitures de ramasseur de champignons et de leur guide !

Alors en attendant notre tour, nous comparons les bienfaits de l'alimentation de masse versus le bio. C'est vrai qu'en raisonnant en terme d'indice de masse corporelle, ça peut faire réfléchir...



Maintenant équipés, nous pouvons avaler les cascades, faut dire qu'il y a encore beaucoup d'eau pour cette saison.
Après un panach sur le foirail d'Ille, nous sommes convaincus d'avoir passé une bonne journée !

mardi 14 juillet 2009

Grand Barrenc


Nous descendons, Marta et moi, dimanche dans le Grand Barrenc de Périllos pour essayer la nouvelle technique de désobstruction à la "paille" dans un petit trou qui nous avait parut prometteur.


Les "pailles" fonctionnent à merveille et nous ouvrent finalement le passage au travers des concrétions.


Malheureusement pour nous, on se retrouve rapidement à nouveau dans la grande salle derrière de grands massifs stalagmitiques. J'aurais du faire le tour avant !!! On s'est fait avoir par le jolie courant d'air qui circule par ce passage. Dommage...

video

jeudi 9 juillet 2009

Canyon pour collectionneur


Dimanche 5 juillet, animés par l'esprit de découverte, nous nous élançons dans Lous Grounells (amont du Llech) sous un ciel menaçant.

Accès à la rivière en 15 minutes, parcours en une heure sous une couverture végétale abondante, beaux paysages et une cascade de 15m sur nat. C'est tout : chacun y trouvera son intérêt !
La remontée se fait par le ravin de Bassouses mais les éperons rocheux avaient aiguisé notre sens de la "grimpe". Malheureusement, ce ne sera pas notre bon itinéraire et nous obligera à fouséguer dans les pentes rocailleuses !

Conclusion : canyon pour collectionneur.

vendredi 3 juillet 2009

Barrenc du Trou du Colom


Yannick me propose un sortie le mardi 30/06/09 après-midi pour aller revoir un aven situé au bout des falaises de Vingrau, à la limite avec l'Aude. Nous sommes accompagnés de Gislain, collègue pompier de Yannick. Une bonne 1/2h de marche en plein cagnard nous sera nécessaire pour atteindre la cavité. Nous installons la corde et descendons dans le puits qui accuse une vingtaine de mètres. On atterrit alors au sommet d'un cône d'éboulis qui trône au centre d'une grande salle et qui atteint par endroit plus de 10m de haut.


Nous faisons alors le tour de la salle en fouillant tous les moindres recoins. Un petit bout de galerie développe quelques mètres. Un passage entre les blocs et la paroi, légèrement ventilé, permet de descendre quelques mètres dans une petite salle mais sans suite évidente. On notera la présence d'un squelette de sanglier presque intact.


En bref, une jolie cavité peu profonde mais qui mériterait peut-être une séance de désobstruction. Nous sortirons vers 18h pour aller nous désaltérer au bar de Vingrau !