samedi 1 août 2015

Padiorna 2015



Expédition Padiorna 2015
Picos de Europa, Massif central (Espagne)
Participants : Bernard Hivert, Mathieu Bergeron, Olivier Gerbaut (Association Spéléo Charentaise), Jeremy Durand, Raphaël Geneau, Claude Sobocan, Romain et Vanessa Turgné, Marine Fernandez (Les Goulous), Eric G. (CAF Perpignan), Chloé Pennec, Nicolas Aleman (Les Trogloxènes)

Du 01 au 08 août, j'ai la chance de participer au camp d'explo de l'ASC au Picos de Europa. Depuis les années 70, ils explorent une vaste zone au-dessus de Fuente Dé entre 1500 et 2500 m d'altitude avec le CES Alfa de Madrid. Une fois n'est pas coutume aux Picos, une piste 4x4 permet d'atteindre le camps de base situé sur le terril d'une mine abandonnée. Autant dire que nous avons un camps tout confort avec un barnum commun, un local matos et même un frigo offert par la mine dont la température atteint timidement 1°C.

Cette année, la majeure partie de nos efforts se concentrerons sur le HS4. Cette cavité située à 1h30 du camps à 2400 m a été découverte en 2011 et avait livré un beau P160 avec arrêt sur un immense glacier percé de moulins à la côte -200 m. Depuis 3 ans, le névé d'entrée obturait l'accès à la suite. Dès les premiers jours, l'équipe décide de forcer le passage, motivée par Dus et sa pioche ! Après une journée d'effort, l'accès vers le fond s'ouvre. La cavité nous occupera toute la semaine entre l'aménagement des passages, le rééquipement, l'exploration des moulins, l'escalade d'une cheminée... Malgré cela, les résultats furent décevants, les deux moulins s’arrêtant sur des passages impénétrables dans la glace et les blocs après une verticale de 55 m pour l'un et 60 m pour l'autre. Il reste peu de perspective dans cette cavité à part un P40 ventilé à revoir, mais la beauté du lieu à elle seule vaut le détour !

En parallèle, la Sima de las Nieves (2N) est rééquipée correctement jusqu'à -300 m environ.Cette cavité a été explorée jusqu'à -680 m mais plusieurs départ sont à revoir. L'équipement était resté en place depuis les années 90 et il nous a fallut ressortir toutes les vieilles cordes et amarrages et doubler tous les points pour l'utilisation de techniques légères. Le travail sera à poursuivre l'année prochaine.

Enfin, quelques journées "repos" ont permis d'inventorier d'anciennes cavités et de repérer de nouvelles, ainsi qu'une visite en classique de la Grotte Glacée de la Torre de Altaiz.

En attendant le compte rendu détaillé, voici quelques photos de l'expé :

Les falaises dominants Fuente De


Le camps de base est situé sous la crête, sur le terril d'une ancienne mine


Petit lac dans la grande dépression de l'Hoyos de Lloroza


Une partie de l'équipe devant le barnum

Marche d'approche direction le HS4

Le passage est parfois difficile à trouver

Préparation à l'entrée du HS4

Repérage d'une petite cavité devant la grande doline du HS4

L'entrée n'est pas large

Dus et sa pioche légendaire qui permis l'accès au HS4

Escalade dans le HS4


Le grand glacier de -200 m


Jeremy à l'équipement d'un moulin


Raph au départ du moulin


Descente en pleine glace


La cascade glacée dans la première salle


Concrétion de glace


Lac gelé


La pente de neige menant vers la sortie


La grande méduse de glace


Décor de glace magnifique


Le grand glacier de -200 m

Cristaux de glace

Chloé à l'entrée de la Grotte Glacée de la Torre de Altaiz


Equipement de la Grotte Glacée de la Torre de Altaiz


Sous le glacier à -60 m


La glace est translucide


Un repose bière pour la garder bien au frais


Chloé et Eric dans le porche d'entrée


Marche d'approche vers la Sime de las Nieves (2N)

Mathieu à l'équipement du puits d'entrée du 2N


Dans les puits


Bas de puits érodé par une petite cascade


Eric dans le P100


Les beaux méandres du 2N


Tempête de ciel bleu à la sortie


La vie dans le barnum


Olivier à la soupe


Raph aux cuisses de canard confites