samedi 26 octobre 2019

Balade dans le réseau Fanges-Paradet

Samedi 26 novembre 2019
Réseau Fanges-Paradet (Cthulhu Démoniaque et Puits de l'Engoulevent)
Participants : Anaïs B., Charlie B. et Nico A.

  Anaïs et Charlie souhaitent découvrir ce fabuleux réseau et moi je ne m'en lasse jamais. Du coup, rencard est pris samedi matin. On passe chez Sylvette et Bernard pour prendre des infos sur l'état du réseau. Aux dernières nouvelles, le Cthulhu ne souffle pas, ce qui veut dire que nous n'iront pas loin, les dernières pluies ont certainement rempli les siphons. On continu jusqu'au départ de la piste au bord de la route qui mène au Col Saint Louis. Un petit kilomètre à pied nous amène au bord de la cavité. En effet, pas un pet d'air... On s'engage quand même sachant qu'on pourra visiter les 300 premiers mètres. Tous les gours sont remplis d'eau ce qui donne une allure magnifique à la cavité bien différente de d'habitude ! Ça coule un peu partout et, au bout de 300 m, on bute comme prévu sur le siphon des Scatophages qui est bien plein. Nous ressortons en visitant quelques galeries latérales.





  Dehors il pleut. On se rabat sur la deuxième entrée du réseau située une trentaine de mètres plus haut, le Puits de l'Engoulevent. Là, le courant d'air est bien présent. On parcours rapidement les passages étroits et ressaut qui mène vers -60 m grâce aux élargissements effectués pour les exercices secours. Au pied de la première corde, le niveau d'eau oblige à remplir la botte. On remonte le P12 et le P25 en démêlant la corde qui s'est enroulée à cause des crues. Un petit ressaut nous permet de prendre pied dans le système de grandes diaclases en passant au dessus du départ qui mène au P120. Les marques du travail de l'eau sont présentent partout, c'est magnifique. On se balade jusqu'à l'affluent du Téteur de Chèvre où un ressaut de 5 m non équipé nous arrête. De toute manière, nous ne sommes plus très loin du siphon de la Bassine qui Chemine qui nous aurait arrêté (il faut creuser dans le sable pour passer). Retour tranquillement en visitant les départs à droite et à gauche. Nous sortons vers 17h sous une pluie battante et allons prendre l'apéro chez les Ours avant le retour à la maison. 





Désolé à tous les copains qui auront stressé une partie de la nuits... Je vous paye l'apéro très vite !! ;-) 

3 commentaires:

  1. Nico, tu te goures dans ta description. J'comprends pas ? A ton âge ne pas supporter un jaune, c'est problématique.
    D'autant plus que tu as pu entendre nos explications et voir la topo...
    Tu devrais consulter.
    Ou reprendre l'entrainement au jaune.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attendais que tu m'envois la topo. Ne l'ayant toujours pas reçu, j'ai fais de tête... De toute façon, peut importe les noms, il n'y a que vous qui les connaissait ;-) PS : pas de soucis pour le jaune, mais toujours partant pour maintenir le niveau !

      Supprimer
  2. La topo ? Mais elle ne sera bientôt plus d'actualité... Alors à quoi bon.
    Sois patient et attend le bouquin.

    RépondreSupprimer