lundi 10 mars 2014

Les Cavernes du Mapou


L'histoire commence il y a près de 2000 ans plus tôt quand l'éruption du cratère Commerson déversée sa lave dans la majestueuse Rivière des Remparts. D'immenses coulées de lave ont alors rempli le fond de cette profonde vallée.

Le cratère Commerson

Quelques milliers d'années plus tard, je suis invité par le Groupe Spéléo de la Réunion à faire une visite des tunnels formées par la l'écoulement de la lave. En effet, cette éruption a crée un important réseaux de tunnels encore aujourd'hui en cours d'exploration.

Rendez vous est pris vendredi matin. Vincent passe me récupérer vers 7 h et nous entamons l’ascension du flanc Nord du Piton de la Fournaise jusqu'au Nez de Bœuf à 2000 m d'altitude. Nous avons une vue exceptionnelle sur la Rivière des Remparts qui s'étend jusqu'à l'océan. Nous sommes rejoins par François et Alain et deux autres amies. Le temps de préparer nos affaires et tous le petit groupe se met en marche en descendant le long du rempart pour atteindre le fond de la vallée, quelques 400 m plus bas. Nous descendons encore 400 m en pente douce au milieu de la forêt tropicale pour atteindre l'entrée tant convoitée.

La Rivière des Remparts
(on aperçoit au fond une partie
des effondrements des tunnels de lave)

La descente du Rempart

La foret tropicale au fond de la vallée

Descente vers la Caverne du Mapou sur les anciennes coulées

Nous sommes dans la zones dite des Arches. En effet, plusieurs effondrements forment une série de ponts rocheux. Les parois rouges sont couvertes de concrétions de lave solidifiées semblable à du caramel mou. Nous nous enfonçons dans une des galeries avales pour un parcours de plusieurs centaines de mètres alternant entre grandes salles d’effondrement et profonds canyons. Nous ressortons à la surface par un nouvel effondrement de la voûte.

Un tube débouche en paroi

Descente au niveau des grandes Arches

Concrétionnement rouge sur les parois

Les Grandes Arches

Galerie en "canyon"

Secteur des Grandes Arches

Grande galerie

 Galerie en "canyon"

 Galerie en "canyon"

Une des sorties avales

Un petit parcours dans la foret en surface nous amène à une nouvelle entrée. Cette fois-ci, nous partons vers l'amont. Les galeries sont de dimensions plus modeste mais très propre. On parcours ces galeries en forte pente jusqu'à déboucher sur un belvédère dominant les Arches de notre point de départ. Un petit passage bas nous permet alors de retrouver la surface en milieu d'après midi.

Progression dans les effondrements

Entrée d'un tunnel

Galerie bien formée

Stalactites de lave solidifiées

Passage bas

Conduite forcée

Petit point sur notre progression

L'ancienne coulée de lave au sol a contourné un bloc

Dédoublement de galeries

Remontée vers l'amont

Les projections de lave sur les parois ont pris des teintes
surréalistes faisant penser à un tableau de Pollock

Sortie d'une étroiture dans une galerie aux parois bien lisses

Paroi vitrifiée

Commence alors une longue marche pour gravir le 800 m de dénivelé jusqu'à la route. Après 3 bonnes heures d'ascension, nous installons un campement a proximité d'un kiosque qui nous abritera pour la soirée. Nous sommes alors rejoint par Chloé et Olivier, et nous discuterons quelques heures avant de nous coucher.

Le camp de base


Samedi matin, réveil vers 7h et préparation du matos pour une nouvelle descente dans la vallée. Nous ne sommes plus que quatre aujourd'hui. Olivier et Vincent partent prospecter une zone de décrochement dans la partie haute de la vallée alors que Chloé et moi descendons jusqu'aux Arches faire des photos.

Le brouillard envahi la foret

Les Arches

Le grand porche d'entrée

Stalactites rouges

Lave pétrifiée pendant son écoulement il y a 2000 ans 

Projections sur les parois

Nous nous retrouvons tous en fin de journée au campement. La prospection n'aura malheureusement pas été été fructueuse. Le soir, nous sommes rejoint par Claire pour une dernier soirée sous un grand ciel étoilé.

Le poste de commandement...

Dimanche matin, Olivier, Vincent et Claire descende une dernière fois dans la Rivière des Remparts. Chloé et moi partons faire une petite balade pour voir les Trous Blancs. Ce sont d'anciens cratères qui domine la plaine des Cafres. Après ce petit décrassage, notre séjour ce terminera par une petite panne, la courroie d'alternateur ayant décidé de poursuivre sa route seule!

Le trou blanc


Au loin, le Piton des Neiges

Aucun commentaire:

Publier un commentaire